Partager:

Conserver une trace en papier – Comment préserver ses objets en papier

La collection Ashbridge défenue par la Fiducie inclut ces journaux intimes. Les objets comme ceux-ci sont préservés dans des conditions d’archivage optimales.

Les objets culturels

Published Date: sept. 07, 2006

Photo : La collection Ashbridge défenue par la Fiducie inclut ces journaux intimes. Les objets comme ceux-ci sont préservés dans des conditions d’archivage optimales.

Tous les livres, cartes, certificats, lettres, journaux intimes, manuscrits, plans, billets, journaux, actes notariés, peintures et impressions photographiques datant de la fin des années 1700 à la fin des années 1900 ont quelque chose en commun. Ce sont tous des documents à base de papier faisant partie de la collection culturelle de la Fiducie du patrimoine ontarien. Ces objets ont documenté notre monde, inspiré et capté notre créativité et cimenté notre désir de les préserver.

Pour assurer la préservation de tous les objets en papier, il est utile de comprendre que leur survie est menacée par deux facteurs – des conditions environnementales instables et une manipulation inappropriée. Fort heureusement, il est possible de contenir ces deux menaces.

L’utilisation de matériaux de piètre qualité et le processus de fabrication du papier adopté par certains fabricants peuvent contribuer à un niveau d’acidité plus élevé, ce qui est loin d’être idéal pour des documents en papier. Idéalement, des objets en papier devraient être entreposés à une température comprise entre 18 et 20 degrés Celsius, et il est souhaitable qu’ils ne soient soumis à aucune fluctuation de température ou que cette fluctuation soit limitée. Tout changement de température devrait être graduel. Une température élevée associée à un niveau d’humidité qui l’est également peuvent engendrer des réactions chimiques dans le papier, ce qui peut entraîner une décoloration et une fragilisation de ce dernier.

L’humidité relative ne devrait ni dépasser 60 pour cent, ni fluctuer rapidement. Les cas où la température et l’humidité relative sont toutes deux élevées créent les conditions idéales à la formation de moisissure. L’humidité relative recommandée pour du papier est inférieure à 50 pour cent – pour les matériaux photographiques, elle est même inférieure à 45 pour cent.

Les documents en papier sont extrêmement sensibles à la lumière naturelle et artificielle. Lorsqu’il y est exposé, le papier se décolore et les pigments et teintures perdent de leur éclat. L’utilisation de filtres ultraviolets permet de réduire la quantité de lumière ultraviolette nocive reçue. La limitation du temps d’exposition de ces objets en papier permettra d’en augmenter la durée de vie.

Une manipulation inappropriée de documents en papier peut également entraîner déchirures, froissements, taches, pliures et abrasion. L’adoption d’un ensemble de mesures élémentaires facilitera leur préservation. L’utilisation de gants en coton lors de la manipulation de documents en papier les protégera des huiles des doigts. Ils doivent également être soutenus par un carton rigide sans acide aux dimensions légèrement supérieures à celles du document. Cela permet de supporter le document de façon approprié lors de sa manipulation. L’entreposage d’un trop grand nombre de documents dans des boîtes peut également stresser le papier de façon considérable. Des dossiers et des boîtes sans acide sont une alternative judicieuse à l’entreposage de documents en papier dans des boîtes en carton. Du papier de soie sans acide devrait être utilisé pour interfolier les objets en papier. Avant d’entreposer des documents en papier, les attaches métalliques telles que les agrafes et les trombones devraient être enlevées avec soin. Les cartons et/ou panneaux de renforcement acides devraient également être enlevés. Cela peut s’avérer difficile en fonction de la méthode avec laquelle l’attache a été fixée au papier; il peut être nécessaire de solliciter les services d’un conservateur qualifié. Les journaux devraient être entreposés séparément des autres documents du fait de leur extrême acidité.

En prêtant attention aux environnements dans lesquels ils sont entreposés, vos objets en papier deviendront un héritage que vous pourrez transmettre aux générations futures. De la même façon, la conservation et la protection des objets de la Fiducie permettent de s’assurer que ces trésors restent dans les meilleures conditions possibles pour les générations à venir.