Partager:

Sur la route avec MonOntario

David et Olivia à leur stand MonOntario

"Que signifie l’Ontario pour vous? C’est une question vaste, mais son étendue constitue sa force. La Fiducie du patrimoine ontarien a pris le chemin, cette question en poche, dans le cadre de la Tournée MonOntario."

Par

Olivia Wallace et David Leonard

Le patrimoine immatériel

Published Date: 08 sept. 2017

Photo : David et Olivia à leur stand MonOntario

Dans les festivals, les musées et autres événements auxquels nous avons participé, nous avons posé la question à la volée – d’Ottawa à Thunder Bay et de Temagami à Windsor. Saisissant l’occasion offerte par le 150e anniversaire de la province, MonOntario engage des conversations avec des gens de toutes les communautés ontariennes. Notre travail durant la tournée a encouragé Ontariennes et Ontariens à se concentrer sur leurs expériences quotidiennes, nous aidant ainsi à enregistrer leurs contributions de façon durable.

Les réponses que nous avons reçues reflètent la diversité du patrimoine culturel intangible de l’Ontario. MonOntario favorise une réflexion sur la préservation de l’héritage qui nous a été légué et développe une connaissance inclusive de l’histoire, du patrimoine et des lieux. Bâti à partir de zéro, cet héritage est inscrit dans la trame de chaque communauté visitée. Un tel projet permet de recueillir non seulement les récits de diverses communautés, mais également les modes de transmission mêmes, qui font partie intégrante de la personnalité de chaque groupe, chaque personne. Notre motivation? Les voix enthousiastes des personnes rencontrées, leurs visages qui s’illuminaient en racontant des moments spéciaux et des souvenirs de lieux chargés de signification.

Nous avons travaillé fort pour tenter de reconnaître et d’intégrer la multiplicité des expériences vécues d’un bout à l’autre de l’Ontario. Bien que les édifices patrimoniaux et les sites historiques soient intimement liés à l’histoire locale et aux lieux, bien des Ontariens ne voient pas le patrimoine que représente l’architecture d’un manoir victorien ou d’une succursale de banque de style Beaux-Arts. Peut-être n’estiment-ils pas l’influence institutionnelle et le privilège de l’occupation. De nombreuses personnes établies dans l’Ontario d’aujourd’hui – et autochtones de la province – ont fait part de leur histoire par des contes (traditions orales). MonOntario reconnaît et utilise ces éléments immatériels du passé et du présent de l’Ontario.

Collaboratrices de MonOntario à Kitchener

Photo: Collaboratrices de MonOntario à Kitchener

Collaboratrice de MonOntario à Temagami

Photo: Collaboratrice de MonOntario à Temagami

Collaboratrices de MonOntario à Kingston

Photo: Collaboratrices de MonOntario à Kingston

David et visiteur au Temagami Waterfront Festival

Photo: David et visiteur au Temagami Waterfront Festival

Bien entendu, les contributions que nous avons reçues comportent des thèmes récurrents. La nature et le patrimoine naturel sont sans doute les thèmes les plus courants – de la cueillette de fraises à la pratique du canoë sur les Grands Lacs. Nous avons également obtenu différentes interprétations du « foyer » ou du « chez-soi », communiqué dans un élan d’enthousiasme partagé par les Ontariens, récemment arrivés ou vivant dans la province depuis des générations. Les gens ont parfois fait part d’expériences personnelles difficiles, rappelant les occasions saisies, les épreuves subies et les victoires vécues par leurs ancêtres à leur arrivée en Ontario. La myriade de méthodes employées pour communiquer les thèmes communs, donnant à notre voyage des perspectives variées, a éclairé les similitudes et les différences des vastes régions de l’Ontario, révélant les variations locales qui font de nous des Ontariens et des Ontariennes.

Ces réflexions traduisent une vision réaliste et juste de la vie ou d’un passage en Ontario. La passion exprimée par les touristes à notre kiosque est forte. Au fil de nos interactions, nous avons constaté la valeur que revêtent pour plusieurs les divers attraits des communautés, comme les parcs locaux et les centres communautaires. L’enthousiasme et la gratitude que témoignent les gens en nous racontant leur histoire confirment l’importance de notre travail et la nécessité de le poursuivre.

Lors du lancement de MonOntario, en février 2017, dans le dernier numéro de Questions de patrimoine, de nombreuses contributions nous provenaient de personnalités publiques. En août 2017, la plupart provenaient de monsieur et madame Tout-le-monde, rencontrés aux divers événements. Grâce aux nombreux participants, la voix collective et une vigueur nouvelle ont animé le projet, qui continue de croître en inclusivité et en diversité.

Nous remercions sincèrement chaque personne ayant pris le temps de s’arrêter pour nous parler pendant notre voyage dans des endroits parfois nouveaux, parfois familiers. Merci également de votre accueil chaleureux et de vos réflexions honnêtes. Tout en poursuivant notre projet, nous espérons voir grandir la collection de récits et de visions de MonOntario grâce aux voix riches et diversifiées qui constituent le patrimoine intangible de la province, tout en tentant de lui rendre justice.