Partager:

La pérennité de la culture franco-ontarienne

Levée du drapeau franco-ontarien devant l’Université de Sudbury (Photo : Université de Sudbury)

"Le 150e anniversaire du Canada est l’occasion pour l’ensemble du pays de se replonger dans son histoire pour mieux repenser son avenir."

Par

Glen O’Farrell

Le patrimoine immatériel

Published Date: 08 sept. 2017

Photo : Levée du drapeau franco-ontarien devant l’Université de Sudbury (Photo : Université de Sudbury)

Pour Groupe Média TFO, c’est aussi le moment de célébrer ses 30 ans et de faire le point sur son parcours en tant qu’entreprise médiatique publique à vocation éducative, reflet de la francophonie ontarienne depuis ses premières minutes sur les ondes.

Ayant fait ses débuts dans les années 1970, la programmation en français de TFO est créée dans un contexte politique et social de redéfinition identitaire par les collectivités francophones minoritaires du pays soutenu par le Gouvernement en place. Celle-ci passe notamment par un retour sur les origines mêmes de la communauté et sur l’identification de personnalités et d’étapes marquantes de son histoire pour construire un ensemble de références cultuelles reconnues et partagées. Avec des productions comme Villages et visages, Le lys et le trillium, Francoeur, Panorama ou encore Les Ontariens, qui font découvrir l’Ontario français à travers le quotidien de ses habitants, TFO participe à nourrir la mémoire collective et cristallise ainsi durablement l’identité franco-ontarienne. Pour la première fois, les franco-ontariens se découvrent à la télévision, d’un bout à l’autre de la province. Non seulement TFO présente les différentes régions francophones aux franco-ontariens, mais la chaîne parle également d’eux, de leurs histoires, de leurs défis; et leur offre une tribune où s’exprimer.

Trente ans plus tard, par le biais de sa riche programmation et de ses applications éducatives en français, TFO continuer de raconter et transmettre des histoires qui ont vocation à inspirer les publics en mettant sur le devant de la scène la diversité culturelle du pays mais aussi des francophones engagés. Après un virage numérique entrepris il y a maintenant 6 ans, les nouvelles technologies soutiennent et amplifient notre mission d’information et de diffusion des histoires de franco-ontariens. Sur les médias sociaux et sur nos plateformes numériques, cumulant aujourd’hui plus de 350 millions de vues sur YouTube, la communauté se voit, partage, échange.

Notre Laboratoire d’Univers Virtuels (LUV), premier studio de décors virtuels à utiliser une technologie unique de jeux vidéo au service de la production de contenu éducatif propose de nouvelles expériences audiovisuelles interactives stimulantes et engageantes. Cette alliance originale nous permet de captiver la nouvelle génération en créant des environnements immersifs surprenants qui font voyager les jeunes. Et à travers ces nouveaux récits, nous revendiquons une modernité affirmée qui témoigne des réalités actuelles des franco-ontariens, de leurs succès, leur avant-gardisme, leur pouvoir de création et leur audace.

Mené par sa mission Numérique, Éducative et Francophone, Groupe Média TFO œuvre au développement d’un sentiment d’appartenance qui accompagne les publics tout au long de leur vie, des capsules et séries Mini TFO et FLIP TFO pour les plus jeunes, aux entrevues et reportages Carte de visite, TFO 24.7 ou encore #ONfr à destination de leurs aînés.

Devenu, en quelques années, une véritable institution pour plus de 8 millions de foyers canadiens, Groupe Média TFO fait désormais partie du patrimoine et des symboles de la communauté franco-ontarienne. Fier de son identité francophone, TFO la partage avec toutes celles et ceux qui s’y reconnaissent à travers le monde pour faire rayonner la Francophonie de chez nous et donner toujours plus de poids à la reconnaissance de la contribution des communautés francophones au rayonnement de l’Ontario, à son dynamisme et à sa vitalité.

Encore aujourd’hui, l’un des plus gros défis pour la communauté franco-ontarienne, souvent invisible, inaudible et répartie sur un vaste territoire, reste l’assimilation. La langue est donc d’une importance cruciale pour la population, quel que soit son âge, et pour l’affirmation de son identité.

C’est pourquoi nous nous efforçons de représenter les multiples accents de la francophonie canadienne et d’exporter nos contenus pour les partager avec le plus grand nombre. C’est aussi le pouvoir des histoires : elles perdurent bien au-delà des vies qui y figurent, se transmettent de génération en génération et, bien racontées, elles ne connaissaient pas de frontières. Notre docufiction Le Rêve de Champlain, qui célèbre l’arrivée de Samuel de Champlain au Canda avec la reconnaissance de son passage en Ontario en 1615, en est la preuve. Dorénavant distribué en Europe (France, Espagne, Italie), il offre une vitrine à l’une des grandes histoires du Canada, au cœur même de notre affirmation identitaire.

Avec l’entrée récente de l’Ontario comme membre observateur à l’OIF, le rôle d’acteurs comme Groupe Média TFO devient essentiel pour faire une différence et contribuer au rayonnement de notre Francophonie. Livres (54 récits et illustrations inédits dans l’application de lecture Boukili), chansons (traditionnelles et contemporaines), témoignages, séries, capsules éducatives, comptines, jeux ou encore sketches sont une porte ouverte sur la richesse de la communauté franco-ontarienne, sur ses valeurs et sur son patrimoine. Bâtis autour d’héritages culturels et sociaux communs à travers lesquels les franco-ontariens et les francophones en milieux minoritaires se retrouvent, ces récits, qui leur ressemblent et les rassemblent, assurent la pérennité de la culture franco-ontarienne.