Partager:

The heart of North America

Thonnakona – un paysage culturel sacré des Hurons-Wendat dans la ville de Vaughan et un lieu de repos des ancêtres. Photo gracieusement fournie par Mélanie Vincent, 2016

Photo : Thonnakona – un paysage culturel sacré des Hurons-Wendat dans la ville de Vaughan et un lieu de repos des ancêtres. Photo gracieusement fournie par Mélanie Vincent, 2016

Par

Konrad Sioui

Le patrimoine autochtone, MonOntario

Published Date: févr. 17, 2017

Nombreuses sont les histoires que nous pouvons raconter. Pensons en tout premier lieu à celle du mot « Ontario », dont bien des gens ignorent la signification, avançant différentes explications. Il faut savoir que, dans la langue huronne « io » est un superlatif et « ontara » signifie « un lac ». Alors, « Ontario » signifie beau lac, ou bien « belle eau scintillante ». En fait, il s’agit du plus beau lac – « Ontar-io ». Tel est son nom. Et c’est ainsi que nous l’appelons. Mais l’Ontario est plus qu’un lac : c’est un lieu. C’est un lieu où, selon nous, se trouvent les plus belles étendues de terre. Et c’est pourquoi nous avons choisi d’y vivre, au coeur de l’Amérique du Nord. Les Grands Lacs constituent le coeur de l’Amérique du Nord. C’est là que bat le coeur de l’Île-de-la- Tortue. Cette région a toujours été partagée avec les Anishinaabe (Anichinabés). Nous sommes ce qu’ils sont – Chippewa (Chippaouais), Mississaugas, Ojibway (Ojibwés), Algonguins. Tous parlent la même langue. Ils se disent « Anishinaabe ». Comme les Cris, les Montagnais et d’autres se disent « Innus ». Nous parlons la même langue parmi les Iroquoiens, mais de légères variantes nous distinguent. Si je parle de moi comme être humain, j’emploierai le mot « Onkwehonwe ». Et savez-vous ce que les Mohawks utilisent pour exprimer la notion d’être humain? Ils utilisent aussi « Onkwehonwe ». Nous disons tous la même chose. Et c’est pourquoi nous avons choisi de vivre au coeur même de l’Amérique du Nord et de son affluent, le Saint-Laurent.