Partager:

Sauver la biodiversité, une propriété à la fois

La propriété Alexander Hope Smith

"La propriété Alexander Hope Smith a été acquise par la Fiducie grâce à un partenariat avec la Couchiching Conservancy et le canton de Severn et un don partiel/une vente partielle de Stan Hope Smith de Washago, en vertu du PAITPEN. Cette propriété, d’une beauté sublime, caractérisée par une biodiversité élevée, sera gérée par la Couchiching Conservancy."

Par

Jeremy Collins et Barbara Heidenreich

Le patrimoine naturel

Published Date: 07 oct. 2010

Photo : La propriété Alexander Hope Smith

Qu’est-ce que les marécages et les sites de nidification forestiers de l’autour des palombes de l’Est de l’Ontario ont en commun avec les courants d’eau froide du Centre-Sud de l’Ontario qui accueillent l’omble de fontaine et le méné long? Ils comptent parmi les nombreux sites riches en biodiversité qui sont conservés en vertu du Programme d’acquisition et d’intendance des terres dans le cadre du programme Espaces naturels (PAITPEN), géré par la Fiducie du patrimoine ontarien.

Depuis le lancement du programme en 2006, environ 2 624 acres (1 062 hectares) ont été acquis et, à l’heure actuelle, l’acquisition de centaines d’acres supplémentaires est en cours de réalisation. À ce jour, la Fiducie et les partenaires affiliés à son programme sont parvenus à protéger 31 propriétés du patrimoine naturel. La plupart des propriétés protégées sont des composantes provinciales importantes des zones d’intérêt naturel et scientifique (ZINS) ou des zones importantes et sensibles sur le plan environnemental (ZISE), y compris les collines de Carp, la forêt de Glen Major d’Uxbridge, les Forks of the Credit, les lacs Spottiswood, le marais Newington et les marais de la rivière Beaverton. Certaines propriétés sont situées sur l’escarpement du Niagara, notamment plusieurs portions du sentier Bruce. D’autres, comme les terres de la vallée d’Enniskillen, sont situées sur la moraine d’Oak Ridges. Ces régions de l’Ontario constituent un refuge pour les espèces rares de la faune et de la flore, ou les espèces à risque. Certaines propriétés intégrées au PAITPEN relient d’importantes zones naturelles ayant subsisté : elles servent de couloirs pour la faune ainsi que d’aires de butinage, ce qui augmente la survie à long terme des espèces.

La Fiducie s’est associée à de nombreux offices de protection de la nature de l’Ontario, y compris à l’Office de protection de la nature de la rivière Grand, à l’Office de protection de la nature de Toronto et de la région, à l’Office de protection de la nature de la région du lac Simcoe, à l‘Office de protection de la nature du lac Ontario Centre, à Conservation de la Nation Sud, à l’Office de protection de la nature de la région de Raisin et à l’Office de protection de la nature de la vallée de la Credit. Par ailleurs, des fiducies foncières comme la Couchiching Conservancy et la Bruce Trail Conservancy ont bénéficié du PAITPEN de la Fiducie du patrimoine ontarien. À ce jour, les partenaires municipaux incluent notamment la ville d’Ottawa. La Fiducie espère étendre ces partenariats afin de protéger davantage de terres du patrimoine naturel et d’assurer un avenir encore plus radieux à l’Ontario.