Partager:

À la découverte du marais de la rivière Beaver

Le marais de la rivière Beaver (Photo : Lou Wise)

"Un sentier de13 km divise le complexe de marais, de Blackwater à Cannington. Si vous prévoyez une randonnée, vous devriez vous rendre sur le site Web de l’office de protection de la nature de la région du lac Simcoe (www.lsrca.on.ca, en anglais seulement) où vous trouverez des informations sur les marais, des conseils sur l’organisation d’excursions et une carte."

Par

Tony Buszynski

L'environnement, Le patrimoine naturel

Published Date: 15 nov. 2007

Photo : Le marais de la rivière Beaver (Photo : Lou Wise)

En juin 2007, l’office de protection de la nature de la région du lac Simcoe (LSRCA) a organisé une célébration en hommage aux efforts privés et publics de protection des deux marais récemment acquis – les domaines Lacey et Norrie, qui font partie de la zone de conservation du sentier de la rivière Beaver. Un hommage a été rendu au legs généreux effectué par Katharine Symons – en mémoire de son frère, le lieutenant Douglas Bond Symons – de même qu’aux contributions provenant d’autres partenaires en matière de conservation, incluant la Fiducie du patrimoine ontarien et la Société canadienne pour la conservation de la nature.

Le magnifique marais de la rivière Beaver revêt une grande importance pour la province et s’étend des environs d’Uxbridge, au-delà de Blackwater et Sunderland jusqu’à Cannington, au nord. Il couvre une zone d’environ 2 300 hectares (5 683 acres). Une partie de ce marais a été classée Zone d’intérêt naturel et scientifique par le ministère des Richesses naturelles.

La Fiducie – par le biais de son Programme d’acquisition et d’intendance des terres dans le cadre du programme Espaces naturels – a contribué à ces efforts de protection en aidant à l’acquisition de ces domaines. Les domaines Lacey et Norrie resteront désormais propriété publique, l’intendance sera assurée par l’office de protection de la nature de la région du lac Simcoe et les servitudes de conservation du patrimoine naturel sont détenues par la Fiducie.

Ces domaines apportent une surface supplémentaire de 25 hectares (62 acres) à la zone de conservation du sentier de la rivière Beaver de l’office de protection de la nature de la région du lac Simcoe. Le domaine Lacey comporte 15 hectares (37 acres) de marais, de marécages et de fourrés culturels. Le domaine Norrie consiste en 10 hectares (25 acres) d’un mélange de forêts et de marécages. Ces deux marais étant protégés, ils peuvent continuer à jouer leur rôle de filtres naturels qui améliorent la qualité de l’eau, procurent un habitat à la faune et offrent des opportunités récréatives aux habitants et aux touristes de la ligne de partage des eaux du lac Simcoe.

Le marais de la rivière Beaver est un joyau du patrimoine naturel qui mérite d’être protégé. Compte tenu des pressions permanentes exercées par l’aménagement urbain de cette région, le maintien d’un domaine naturel apportant un minimum de perturbation aux écosystèmes qui comportent sa riche biodiversité constitue un défi. Le recensement et la protection d’écosystèmes aussi délicats – et des habitats naturels qui y sont associés – démontrent une approche de planification responsable qui garantira la durabilité de nos terres et de nos richesses naturelles dans les zones suburbaines.

Ce complexe de marais contient une immense diversité d’habitat pour la flore et la faune. Certaines des espèces de végétation que l’on peut y observer comprennent la fléole des prés, le bouleau blanc, le riz sauvage et le noyer noir. La végétation aquatique immergée ou émergente est également abondante et comprend des nénuphars blancs, des soucis et des violettes des marais. La faune locale comprend des rats musqués, des castors, des loutres de rivière et des grands hérons.

Depuis 1978, l’office de protection de la nature de la région du lac Simcoe a mené une politique active d’acquisition de terrains détenus par des particuliers au sein du complexe de marais, qui a contribué à la protection de l’habitat de la faune et de la qualité de l’eau, et à la création d’opportunités récréatives pour les habitants et les touristes. L’office de protection de la nature de la région du lac Simcoe a acquis et protégé environ 200 hectares (494 acres) de complexe de marais.

Par le biais du Programme d’acquisition et d’intendance des terres dans le cadre du programme Espaces naturels, des fonds ont été alloués pour aider à des acquisitions supplémentaires dans les marais de la rivière Beaver, ainsi qu’à la préparation de rapports de documentation initiale spécifique à chaque domaine et d’un plan pour l’intendance du marais de la rivière Beaver.